Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

Forums

Search
Forums » Mémoire 44 - Fédération Française » Pour mémoire, la semaine du 15 au 21 avril... la vie avant et pendant la guerre.
Show: Today's Posts 
  
AuthorTopic
Hydrommel
Senior Member
FFM44 Bureau

User Pages
Posts: 947
Registered:
April 2006
  Pour mémoire, la semaine du 15 au 21 avril... la vie avant et pendant la guerre. Sun, 21 April 2013 23:33
1938

15 avril - Le territoire républicain est divisé par les franquistes.
Les troupes franquistes atteignent la Méditerranée et séparent la Catalogne de la Castille. Le terrain est préparé pour la terrible offensive franquiste contre Barcelone.

21 avril - naissance du journal de Spirou.

1939

20 avril - Parade militaire pour le 50ème anniversaire d'Hitler.
Le 20 avril 1939, Adolf Hitler célèbre son cinquantième anniversaire. À cette occasion est organisée une impressionnante parade militaire à Berlin. Durant trois heures, le défilé des différents corps militaires étale la puissance nazie aux yeux du monde. Les Waffen SS occupent la tête du cortège, suivis des troupes de la Luftwaffe (l'armée de l'air), des panzers de l'armée de terre et de l'artillerie lourde composée notamment de canons d'assaut.

1941

17 avril - La Yougoslavie capitule devant l'Allemagne.

1942

18 avril

(1) Raid de Doolittle. Seize bombardiers lourds B-25 décollent à partir d'un porte-avions afin de bombarder Tokyo. Dégâts mineurs mais coup symbolique. Le Japon réorganise sa défense et le moral américain remonte (voir le film « Pearl Harbor »).

(2) Pierre Laval est nommé à nouveau chef du gouvernement du régime de Vichy.

1943

[B[I]]18 avril - mort de l'amiral Isoroku Yamamoto[/I][/B] qui a organisé et dirigé l'attaque surprise sur Pearl Harbor. Stratège brillant, il avait compris l'intérêt des porte-avions et sous-marins. Il avait aussi prédit que la supériorité japonaise ne durerait que six mois à un an dans le Pacifique. Sa fidélité à l'Empire fut indéfectible malgré sa claire perception de l'issue. Il meurt lorsque le bombardier qui le transportait, lui et son escorte, sont attaqués par une escadrille américaine, avertie du voyage après avoir percé le code de transmission japonais.

19 avril - début de l'insurrection du ghetto de Varsovie. Les 60.000 juifs du ghetto se soulèvent contre les SS qui ont reçu l'ordre de les exterminer. Le combat durera jusqu'au 16 mai. 7.000 mourront les armes à la main. Les autres seront dirigés vers les camps d'extermination.

1944

15 avril - sabotage de l'usine Hispano-Suiza de Soues (Hautes-Pyrénées) par un commando de FTPF, de membres de l'Armée Secrète et du CFP (Corps Franc Pommiès).

17 avril - rafle du quartier Quadraro à Rome.

21 avril - La France combattante à Alger accorde le droit de vote aux femmes. La France est l'un des derniers pays d'Europe à l'accorder, juste avant l'Italie, la Belgique, la Grèce, la Suisse. Les femmes voteront pour la première fois aux élections municipales du 29 avril 1945.

1945

15 avril - les troupes britanniques libèrent le camp de concentration nazi de Bergen-Belsen.

16 avril - Naufrage du Goya dans la mer Baltique.
Cargo allemand construit en 1940, il sert de navire aux réfugiés. Ce jour là, il transporte des réfugiés de Prusse Orientale vers l'Allemagne occidentale. Repéré par un sous-marin soviétique L-3, le Goya est torpillé et coulé : plus de 6.000 morts, 165 survivants. Le commandant du sous-marin sera fait Héros de l'Union Soviétique pour cet acte.

18 avril - Adolf Hitler destitue Heinrich Himmler de ses fonctions.
Sachant la guerre perdue, Heinrich Himmler a cherché à négocier avec les Anglais et les Américains sur le front ouest, afin de trouver une sortie au nazisme après la guerre. Il promet à un membre du Congrès juif mondial que les camps de concentration ne seront pas sabotés. Adolf Hitler apprend sa trahison le 28 avril 1945 et le destitue de ses fonctions. Le dictateur nomme alors Karl Hanke au poste de Reichsführer-SS.

21 avril

(1) évacuation de Ravensbrück.

(2) Mort de Otto Moritz Walter Model, Generalfeldmarshall, connu comme le meilleur tacticien défensif de la Wehrmacht et universellement détesté par ceux qui devaient travailler avec lui qui le surnommaient « Frontschwein » (cochon de première ligne). Il fut présent en Pologne, puis en France, avant de participer au plan Barbarossa. Il participa à l'assaut vers Moscou, puis défendit le saillant de Rjev, avant d'être un acteur majeur à Koursk et Orel. Son échec sur ces derniers terrains le fit relever de son commandement sans pour autant perdre la confiance de Hitler qui lui confia le groupe d'armées Nord (Estonie). Il revint ensuite défendre l'Ukraine, puis la Pologne. Le front de l'Est étant stabilisé, il fut réaffecté à l'Ouest, en remplacement de von Kluge. Il convainc Hitler de ne pas s'entêter sur Falaise. Il défend victorieusement Nimègue face à l'Opération Market Garden puis perd sa relation particulière avec le Fuhrer après l'échec de l'opération Wacht am Rhein.
« Que reste-t-il à un commandant dans la défaite ? Dans l'antiquité, ils prenaient du poison » dit-il. Après avoir essayé sans succès de se faire tuer au combat, il se tira une balle dans la tête près de Ratingen.
      
    
Previous Topic:Pour mémoire, la semaine du 8 au 14 avril... la guerre.
Next Topic:Pour mémoire, la semaine du 15 au 21 avril... la guerre.
Goto Forum: