Five Tribes Five Tribes

Forums

Search
Forums » Memoir '44 Online - Français » Préparation de la prochaine campagne en ligne
Show: Today's Posts 
  
AuthorTopic
Yves The Burgond
Senior Member
Général de brigade

User Pages
Posts: 262
Registered:
June 2011
Préparation de la prochaine campagne en ligne Tue, 24 September 2013 14:23
Bonjours a toute et a tous ,je prépare en ce moment une campagne sur le online ,elle auras pour sujet l'histoire du 442ème régiment Américains constitué d'Américano-Japonais et le plus décoré de la 2ème guerre mondiale.

24 avril 1944 - Histoire du 442ème Régiment japonais en Europe -

Le 442ème Régiment (442nd RCT, Regimental Combat Team) demeure
toujours l'unité la plus décorée de l'histoire militaire américaine,
avec pas moins de sept citations présidentielles, 18000 médailles
et citations diverses décernées durant la Seconde Guerre mondiale.


Parmi elles, une Medal of Honor (médaille d'Honneur) [à titre posthume],
52 Distinguished Service Crosses (Croix du Mérite), 22 d'entre-elles
devenant des Médailles d'Honneur le 28 juin 2000, une Distinguished
Service Medal (Médaille du Mérite decernée aux officiers), 560 Silver
Stars, dont 28 avec Oak Leaf Clusters, les Feuilles de Chênes remises
à un titulaire de deux ou plus Silver Stars, 22 Legion of Merite Medals
(Médaille de la Légion du Mérite), 4000 Bronze Stars, Etoiles de Bronze
(dont 1200 avec Feuilles de Chênes) et 9500 Purple Hearts, les médailles
décernées aux blessés.


Le 442ème Régiment combattit sur le théâtre d'opération européen,
essentiellement en Italie, mais certains groupes participèrent aux
opérations dans le Sud de la France, en Alsace, dans les Vosges,
puis finalement au coeur de l'Allemagne. De septembre 1943,
lors du débarquement américain à Salerne, dans le sud de l'Italie,
jusqu'à la reddition de l'Allemagne nazie, en mai 1945.


La majorité des Américains d'origine japonaise était "Nisai",
c'est-à-dire de la seconde génération née sur le sol américain.


Après l'attaque surprise de Pearl Harbor et l'entrée en guerre
des Etats-Unis, les autorités américaines se trouvèrent confrontées
à l"espionnite", la peur des actes de sabotage et de l'espionnage
venant des communautés d'originie japonaises, concentrées
sur Hawaii et sur la Côte Ouest des Etats-Unis.


Finalement, en mars-avril 1942, le gouvernement pris la décision
de les transferer dans des camps d'internement sur le continent,
à l'intérieur des terres, principalement dans le Montana
et le Wyoming, dans les montagnes Rocheuses,
loin des Côtes Pacifiques.


En mai 1942, c'est le général Delos C. Emmos, commandant de l'Armée
de terre stationnée dans les îles Hawaii, qui eut l'idée de former,
à partir des Americano-Japonais servant dans la Milice Territoriale
et la Garde Nationale de l'Etat, de les transférer sur le continent,
de les transformer en unités combattante destinées aux théâtres
d'opérations méditerrannéen ou européen, le théâtre d'opération
du Pacifique étant exclu pour des raisons évidentes et pratiques.


La première unité constituée, 1300 Americano-Japonais du "Hawaiian
Provisional Battalion", voit le jour le 5 juin 1942 et est transferée
à Oakland, en Californie, pour y suivre une période d'entrainement
à Camp McCoy, dans le Wisconsin, puis à Camp Shelby,
dans le Mississipipi.


Elle devient le 100ème Bataillon d'infanterie "One Puka Puka" et est
bientôt rejoint par 2600 autres volontaires vivant sur le continent.


Finalement, le 100ème Bataillon devient le 442ème Regimental Combat
Team (RCT) "Go for broke" ("on va tout casser!"), un mixage de blindés,
d'infanterie et d'artillerie, formé maintenant des 1er, 2ème, 3ème
et 100ème bataillons d'infanterie, du 522ème Bataillon d'artillerie
de campagne, de la 232ème Compagnie du génie et d'une compagnie
de lutte anti-chars, plus les divers services médicaux, administratifs
et de quartier-général, y compris d'une fanfare.


Le 442ème Régiment quitte les Etats-Unis et embarque pour l'Afrique
du Nord, où il devra participer à la campagne d'Italie.


Il débarque à Salerne, dans le sud de la péninsule, le 26 septembre
1943, subit son bataille du feu le 30 octobre, et participera bientôt
à la sanglante bataille pour le contrôle de Cassino (janvier-mai 1944),
intégré à la 5ème Armée US du général Clark, puis à la libération
de Rome, en juin.


Le 522ème Bataillon d'artillerie, pour sa part, participera
à l'opération Anvil-Dragoon et à la libération du sud de la France,
et combattra jusqu'aux Vosges et en Alsace.


Le 442ème Régiment d'infanterie américano-japonais sera également
l'unité enregistrant le plus fort taux de pertes par rapport
à son effectif initial. 9486 Purple Hearts pour les 3900 hommes,
soit une moyenne de 2.5 blessures reçues pour chaque soldat.
En additionnant les KIA (morts aux combats), WIA (blessés)
et les MIA (disparus), le taux de pertes atteindra le chiffre
effarant de... 93%!


En mai 1945, 14000 soldats américano-japonais avaient combattu
dans ses rangs. Ce qui signifie que chacun des 4000 hommes
des effectifs de départ avait été remplacé 3.5 fois.


Le 442ème Régiment japonais est dissout à Honolulu en 1946,
puis réactivé en 1947 dans l'US Army Reserve.


Aujourd'hui, il ne subsiste plus que le 100ème Bn/442ème Rgt,
faisant partie de l'Army Pacific Command (USARPAC),
US Army Reserve (USAR), et basé à Fort Shafter, à Hawaii.


En août 2004, le 100ème Bataillon participe à l'opération Iraqi
Freedom, incorporé au sein de la 29ème Brigade d'infanterie
de l'Hawaii Army National Guard.


En mars 2005, il a établit ses quartiers à Balad, à une centaine
de kilomètres au nord-ouest de Bagdad.


Certains des vétérans americano-japonais de la Seconde Guerre
mondiale et de la Guerre de Corée se sont reconvertis dans
le combat politique, tels Daniel Inouye et Spark Matsunaga,
tous deux Représentants puis Sénateurs de l'Etat d'Hawaii.

Sources et liens disponibles...
http://www.asian-nation.org/442.shtml
http://www.goforbroke.org/history/history_historical_veteran s_442nd.asp
http://www.njahs.org/research/442.html
http://www.katonk.com/442nd/442/page1.html
http://library.thinkquest.org/CR0210341/442nd/splash442nd.ht m
http://www.pentagon.mil/news/Jun2000/n06282000_20006282.html
http://www.defenselink.mil/news/May2000/n05252000_20005251.h tml
http://www.globalsecurity.org/military/agency/army/100-442in .htm


Le premier scénario ,c'est le premier engagement du 442ème ,la bataille de monté Marano.
Merci de tester et de me donner vos retours.


      
Bulldoz44
Senior Member
Colonel

User Pages
Posts: 133
Registered:
June 2011
Re:Préparation de la prochaine campagne en ligne Wed, 25 September 2013 10:21
Merci pour cet article Eltharion, je ne connaissais pas l'histoire de ce régiment.
      
Ker-Gamell
Senior Member
Lucky Bastard

User Pages
Posts: 208
Registered:
January 2013
Re:Préparation de la prochaine campagne en ligne Wed, 25 September 2013 10:59
Très intéressant tout ça !

Je ne connaissai également pas leurs histoire !

Je vais suivre ça de près !

Merci à toi !
      
silenttimo
Senior Member
Iron man

User Pages
Posts: 1168
Registered:
August 2005
Re:Préparation de la prochaine campagne en ligne Wed, 25 September 2013 12:11
Dans cet EXCELLENT documentaire, l'un des protagonistes interrogés par Ken Burns (l'un des plus grands documentaristes US actuels) est l'un de ces américains d'origine japonaise, interné un temps, qui rejoint ensuite l'un de ces régiments.

C'est Daniel Inouye (fiche IMDB) présent aussi sur wiki US.

Ses décorations de guerre : May 1947, honorably discharged and returned home as a Captain with a Distinguished Service Cross, Bronze Star Medal, 2 Purple Hearts, and 12 other medals and citations.
In 2000, his Distinguished Service Cross was upgraded to the Medal of Honor.


Notamment pour cet acte :
On April 21, 1945, Inouye was grievously wounded while leading an assault on a heavily-defended ridge near San Terenzo in Tuscany, Italy, called Colle Musatello.
The ridge served as a strongpoint along the strip of German fortifications known as the Gothic Line, which represented the last and most unyielding line of German defensive works in Italy. As he led his platoon in a flanking maneuver, three German machine guns opened fire from covered positions just 40 yards away, pinning his men to the ground. Inouye stood up to attack and was shot in the stomach; ignoring his wound, he proceeded to attack and destroy the first machine gun nest with hand grenades and fire from his Thompson submachine gun. After being informed of the severity of his wound by his platoon sergeant, he refused treatment and rallied his men for an attack on the second machine gun position, which he also successfully destroyed before collapsing from blood loss.

Inouye as a first lieutenant in the U.S. Army.
As his squad distracted the third machine gunner, Inouye crawled toward the final bunker, eventually drawing within 10 yards. As he raised himself up and cocked his arm to throw his last grenade into the fighting position, a German inside the bunker fired a rifle grenade that struck him on the right elbow, severing most of his arm and leaving his own primed grenade reflexively "clenched in a fist that suddenly didn't belong to me anymore".[15]
Inouye's horrified soldiers moved to his aid, but he shouted for them to keep back out of fear his severed fist would involuntarily relax and drop the grenade. While the German inside the bunker reloaded his rifle, Inouye pried the live grenade from his useless right hand and transferred it to his left. As the German aimed his rifle to finish him off, Inouye tossed the grenade into the bunker and destroyed it. He stumbled to his feet and continued forward, silencing the last German resistance with a one-handed burst from his Thompson before being wounded in the leg and tumbling unconscious to the bottom of the ridge. When he awoke to see the concerned men of his platoon hovering over him, his only comment before being carried away was to gruffly order them to return to their positions, since, as he pointed out, "nobody called off the war!"


Il évoque d'ailleurs cet acte "de folle bravoure" dans le documentaire.
Ses soldat et lui, malgré l'ostracisation et l'enfermement (décision relevant de Roosevelt) des américains d'origine japonaise en début de guerre, avait été touché par la décision (toujours de Roosevelt) de former des unités de ces jeunes hommes décidés eux aussi à combattre et prouver leur attachement aux USA.
Lorsque se passe cette action (21/04/1945), l'unité vient d'apprendre depuis la veille le décès de Roosevelt (12/04/1945), et veut prouver que celui-ci a eu raison de leur accorder finalement sa confiance.

Ce passage du documentaire est très émouvant.
Puis M. Inouye relate avec humour sa transfusion sanguine subie à la suite de ses blessures.
      
Yves The Burgond
Senior Member
Général de brigade

User Pages
Posts: 262
Registered:
June 2011
Re:Préparation de la prochaine campagne en ligne Wed, 25 September 2013 16:55
Merci Silenttimo ,pour se sujet. Very Happy
      
silenttimo
Senior Member
Iron man

User Pages
Posts: 1168
Registered:
August 2005
Re:Préparation de la prochaine campagne en ligne Wed, 25 September 2013 17:55
Eltharion écrit

Merci Silenttimo ,pour se sujet. Very Happy

Ahhh, mais c'est toi qui l'a lancé ! Cool

Franchement, si vous avez l'occasion de vous procurer ou de visionner ce documentaire, c'est passionnant de bout en bout !

[Updated on: Wed, 25 September 2013 17:55]

      
    
Previous Topic:[Z44] - clan alliés
Next Topic:Question : combat
Goto Forum: