Offensive de Belgrade (breakthrough) - September 14, 1944 - November 24, 1944

version Breakthrough
Eastern Front By: hellskitchen29 - Last update: 12/05/2013
Axis Player: Allied Player:
x5 x12 x6 x12
    first You play first


There are problems with this scenario: it cannot be set-up using the standard terrain tiles of Memoir '44 and the selected extensions. There are too many terrains of one or more types. Please contact the author.

Historical Background:
Les Partisans yougoslaves se devaient de libérer leur capitale, Belgrade, occupée depuis 1941 suite à une série de bombardements meurtriers opérés par les forces allemandes (avril 1941).
Le 14 septembre 1944, le 1er Groupe d'Armée de Partisans Yougoslave et quelques alliés (2e et 3e front ukrainien y compris la 2e armée bulgare) attaquent les positions du Groupe d'armées E qui comprenait également des Tchetniks et la garde nationale serbe près de Belgrade.
L'assaut sur Belgrade proprement dit débuta le 14 octobre.
Appuyés par un important soutien aérien, les Soviétiques et Yougoslaves pénètrent dans la ville.
Le 20 octobre, les Allemands sont encerclés et la ville sera déclarée sécurisée le 24 novembre.

Le théâtre des opérations est fixé, l'histoire est entre vos mains. A vous de jouer...

Briefing:
Joueur allemand :
Prenez 5 cartes de commandement.

Joueur allié :
Prenez 6 cartes de commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions of Victory:
16 médailles.

Le joueur allié gagne immédiatement s'il occupe les 2 hexagones de la forteresse de Kalemegdan.

Le joueur allemand gagne une médaille s'il détruit le dépôt.

Le joueur allié gagne une médaille s'il détruit la station radar ou/et la centrale électrique (une médaille tant que la centrale est détruite).

Special Rules:
L'infanterie ne peut pas tirer par dessus les fleuves car ils sont trop larges. Les blindés, l'artillerie et les tireurs d'élite le peuvent.

Les Partisans agissent comme la Résistance : ils peuvent entrer sur n'importe quel type de terrain et combattre dans le même tour, mais battent en retraite normalement.

Les Partisans marqués d'une étoile de bataille possèdent des canots et peuvent franchir les rivières. Une unité qui pénètre sur un hexagone de rivière doit s'arrêter et ne peut plus se déplacer ce
tour-ci. Tant qu'elle reste sur la rivière, elle réduira ses attaques de 1 dé. Tout drapeau joué contre l'unité se traduira par une perte supplémentaire au lieu d'une retraite. Une fois la rivière franchie, retirez l'Étoile de bataille : l'unité a abandonné ses canots et ne peut plus les utiliser.

Le château à Zemun permet au joueur allié de tenir une position de soutien aérien. Tant qu'une unité occupera cet hexagone, le joueur allié pourra utiliser ses cartes "Reconnaissance" comme attaque aérienne.

La centrale électrique est un terrain dangereux : seule l'infanterie peut y pénétrer. Une unité pénétrant sur la centrale subit une perte (électrocution) sauf pour les unités de génie ou les forces spéciales, elle pourra ensuite ignorer le premier drapeau de retraite joué contre elle. Une unité attaquant la centrale enlève un dé à son attaque.
Les alliés peuvent détruire la centrale électrique, soit par sabotage, soit par frappe aérienne. Si la centrale électrique est détruite, les règles d'attaques nocturnes s'appliquent. Lorsque le curseur atteint la position 6, on replace l'hexagone de centrale sur le plateau. Si une unité est présente à cette place, elle se place sur la centrale et perd un soldat. Si c'est une unité blindée, elle perd une unité et doit battre en retraite d'un hexagone ou se placer sur l'hexagone adjacent de côté si la retraite n'est pas possible.
Il n'est pas possible de détruire la centrale si une unité est présente dessus.

Le dépôt de ravitaillement sur l'île contient des canots. Toute unité placée sur l'hexagone du dépôt se munit d'un canot.
La destruction du dépôt entraîne la réduction de 1 hexagone des déplacements de tous les blindés du camp allié (Voir la règle de sabotage).

Tant que le joueur allemand tient la position sur la station radar, les 2 unités d'artillerie de Belgrade sont des artilleries lourdes.
Une fois la station détruite ou occupée par les alliés, les unités d'artillerie redeviennent normales.

Les ponts sur le Danube sont destructibles. Ceux de la Sava ne le sont pas.
La règle de sabotage de ponts est active.

Les hexagones de colline au milieu de la voie ferrée représentent des tunnels, le train peut circuler sur ces hexagones, mais le canon ne pourra pas tirer s'il est dans un tunnel.

La règle répression est active.

La règle de sabotage est active.

Cartes combats de rue en option.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
18 
1
16
4
1
1
8
5
2
2
1
1
1
1
1
1
2
1
8
1
8
6
4
2
6
6
1
1
4
1
1
2
5
2
6