Rixe sur le port! - April 07, 1939

La résistance en albanie
Mediterranean Theater By: hellskitchen29 - Last update: 11/26/2013
Axis Player: Allied Player:
x6 x8 x4 x8
first You play first    


Historical Background:
Comme l'Allemagne nazie réalisa l?"Anschluss" en annexant l'Autriche, l'Italie elle aussi, chercha à rehausser son prestige, afin de devenir le deuxième membre de l'Axe. La naissance imminente d'un héritier au trône albanais, menaça les ambitions italiennes, puisque la dynastie de Zog allait perdurer. Rome envoya un ultimatum à Tirana le 25 mars 1939, exigeant que les Albanais acceptent la présence de troupes italiennes sur son sol. Zog refusa alors tous compromis.
Le 7 avril 1939 l'armée italienne envahit le Royaume d'Albanie. Un corps expéditionnaire dirigé par le général Alfredo Guzzoni et fort de 30 000 hommes et 94 chars, transporté par 18 cargos protégés par une flotte comprenant 2 cuirassés, 7 croiseurs, 13 destroyers et 14 torpilleurs, et divisé en 3 groupes d'assaut principaux, fut débarqué entre le 7 et le 9 avril dans plusieurs ports albanais.
Face à une telle concentration de troupes et de moyens, la petite armée albanaise, dont les effectifs, policiers et gendarmes compris, n'atteignaient pas les 20 000 hommes, ne put tenter aucune action sérieuse de résistance. Le seul cas connu d'opposition armée fut celui des 360 gendarmes menés par Abaz Kupi et des 140 marins de la marine royale de la garnison du port de Durrës qui, non seulement tinrent plus de trente-six heures les soldats italiens en échec, mais repoussèrent leur première tentative de débarquement en force ; ces derniers ne durent leur succès final qu'à l'intervention de chars légers et d'automitrailleuses contre lesquels les Albanais ne pouvaient se défendre. Ainsi, après avoir mis hors de combat une trentaine d'Italiens, les gendarmes cessèrent le combat. L'Albanie devint alors italienne.
La résistance de Durrës a cependant permis au roi Zog 1er, à la reine Géraldine et à leur nouveau-né Leka de s'échapper.

Briefing:
Pour des raisons pratiques (et historiques), le joueur allemand jouera côté allié car la plage est dédiée au débarquement des Italiens en Albanie.
A part pour le roi Zog, les retraites sont alors inversées.

Joueur allemand :
Prenez 6 cartes de commandement.
Vous jouez en premier.

Joueur allié :
Prenez 4 cartes de commandement.

Conditions of Victory:
6 médailles.
Eliminer le roi Zog rapporte 2 médailles.
Si le joueur allié parvient à amener le roi Zog 1er sur un wagon et ensuite sortir le train par la case de sortie de plateau, il gagne immédiatement.

Special Rules:
Dans ce scénario, le roi Zog doit battre en retraite vers la mer.

Le roi Zog n'est muni que d'un pistolet pour se défendre. Il ne tire qu'à 2 hexagones de distance à un dé et 2 dés en combat rapproché. Il peut effectuer une prise de terrain inversée en cas de retraite ennemie ou élimination de l'unité, c'est à dire qu'il peut se déplacer sur n'importe quel hexagone adjacent de celui sur lequel il est.

Une unité d'infanterie allemande n'ayant plus qu'un pion peut transformer ce pion en tireur d'élite si cette unité est sur l'hexagone du phare. L'unité restera tireur d'élite tant qu'elle tiendra position sur le phare, si elle quitte cet hexagone, elle redevient une infanterie normale.

Le train ne peut pas être activé tant que le roi Zog n'a pas atteint le Wagon.

Une fois le wagon atteint, on retire la figurine du roi (sauf s'il en sort). On ne peut donc plus le prendre pour cible, par contre on peut prendre le train pour cible.

Les sacs de sable sont une digue permanente.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
1
1
1
1
1
2
5
6
1
1
4
3
3
9
1
1
2
2
4
5
1
2