Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

Le viaduc de Gorgopotamos - November 24, 1942 - November 25, 1942

La résistance en grèce
Mediterranean Theater By: hellskitchen29 - Last update: 12/22/2012
Axis Player: Allied Player:
x5 x6 x5 x6
first You play first    


Historical Background:
La Résistance grecque se composait de plusieurs groupes et mouvements, d'abord combattant ensemble l'occupant italien, bulgare, allemand, puis ensuite, se lançant dans des affrontements fraternels au milieu des conflits avec l'Axe.
Parmi ces groupes, les communistes de l'Armée populaire de libération nationale (ELAS) sous le commandement d'Aris Velouchiotis qui agissait dans les montagnes du centre du pays, et l'EDES (Groupes grecs de combattants nationaux) de Napoleon Zervas qui commencèrent à opérer dans la Nome d'Étolie-Acarnanie. On mentionnera aussi l'EKKA, le Front de Libération Nationale Macédonien, de tendance communiste, qui était actif en Macédoine-Occidentale.
Avant que tous ces groupes de résistants grecs ne se mirent à s'affronter entre eux, ils parvinrent à mener des actions de sabotage et de guérilla efficaces en combinant leurs efforts.

Ainsi, dans la nuit du 24 au 25 novembre 1942, l'ELAS et l'EDES, aidés par des agents Britanniques, agirent en commun pour faire sauter la voie ferrée sur le viaduc de Gorgopotamos (Opération « Harling »). Le but était de couper la route contrôlée par l'ennemi entre Thessalonique et Athènes. L'explosion détruisit deux des six piles du pont. Dans un acte de représailles, l'occupant allemand exécuta 16 habitants grecs. Cette action fut l'une des dernières menées en commun par les deux mouvements de résistance, qui entrèrent bientôt en conflit.

Briefing:
Joueur allemand :
Prenez 5 cartes de commandement.

Joueur allié :
Prenez 5 cartes de commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions of Victory:
6 médailles.

Si le joueur allié détruit le pont de chemin de fer, il gagne immédiatement.

Special Rules:
Règle de sabotage de ponts active.

Règle de répression active, mais uniquement les unités d'infanterie allemande en bénéficient. Les Italiens n'appliquent pas cette règle dans ce scénario.

Règle d'attaques nocturnes sont actives.

L'artillerie ne peut pas tirer par dessus les montagnes, sauf celle placée sur la montagne. Cette unité ne peut pas se déplacer ni battre en retraite. Un drapeau entraîne donc la perte d'un canon.

Les résistants grecs peuvent combattre après avoir pénétré sur n'importe quel terrain.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
1
3
11
5
3
2
1
6
6
7
1
1
4