Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

Merville-Batterie - June 06, 1944

D-Day
Western Front By: hellskitchen29 - Last update: 01/15/2013
Axis Player: Allied Player:
x6 x10 x6 x10
    first You play first


There are problems with this scenario: it cannot be set-up using the standard terrain tiles of Memoir '44 and the selected extensions. There are too many terrains of one or more types. Please contact the author.

Historical Background:
La batterie de Merville était l'une des batteries côtières de tir longue portée disposées le long du littoral normand, plus ou moins en retrait de celui-ci. La batterie était constituée de grosses casemates censées abriter des canons longue portée de 150 mm (il se révèlera qu'elles n'abritaient que des canons plus obsolètes de 100 mm). Elle a été édifiée du début 1941 à août 1942 et renforcée en mai 1944. Bien dissimulé du repérage aérien, l'ensemble était protégé par deux ceintures de barbelés et par un champ de mines.
Menaçant le secteur de débarquement de Sword Beach et difficile à neutraliser malgré les bombardements aériens, il fut décidé de la détruire par une opération aéroportée dans la nuit précédant le débarquement. Cette opération fut confiée au lieutenant-colonel Terence Otway, à la tête du 9e bataillon parachutiste de la 6e division aéroportée britannique. Le croiseur léger britannique HMS Arethusa croisant au large ouvrirait le feu sur la batterie à 05h30 si aucun signal du succès de l'opération aéroportée n'était reçu.
À cause d'erreurs de navigation, d'un ciel bas et de pathfinders lâchés dans une mauvaise direction et qui furent incapables de marquer la zone de largage, les parachutistes du 9e bataillon se trouvèrent dispersés jusqu'à 16 km de la zone. Le lieutenant-colonel Otway attendit au point de rendez-vous mais vers 02h50 seuls 150 des 600 hommes étaient arrivés. Aucun des jeeps, canons anti-chars, mortiers, détecteurs de mines, personnel médical, sapeurs ou personnes en charge de la liaison navale n'était arrivé.
Le temps pressant, Otway n'eut d'autre choix que d'attaquer avec les troupes dont il disposait. Quand le 9e bataillon arriva sur la batterie, il trouva le groupe de reconnaissance de 4 hommes qui avait, lui, réussi sa mission, ayant étudié les positions allemandes et nettoyé quatre passages à travers le champ de mines.
Vers 04h30, le bataillon fut réorganisé en 4 groupes d'assaut, menés par le major Parry et comprenant les compagnies A et C, qui allaient opérer en passant par deux des chemins ouverts à travers le champ de mines. Alors qu'ils se regroupaient, ils furent repérés et 6 mitrailleuses allemandes ouvrirent le feu sur le flanc du bataillon. Un petit groupe de parachutistes mené par le sergent Knight engagea alors trois des mitrailleuses près de la porte principale, chargeant leurs servants allemands à la baïonnette et à la grenade, tandis que la seule Vickers disponible, une mitrailleuse, engageait le feu sur l'autre flanc. Knight mena alors son groupe aux abords de la porte principale et réussit à divertir les Allemands.
Au départ prise par surprise, la garnison allemande se reprit rapidement, en premier lieu en tirant des fusées éclairantes dans le ciel pour illuminer la zone, puis en menant un bombardement d'artillerie au-delà de la ceinture de barbelés et même en organisant un tir d'une batterie allemande de Cabourg vers le champ de mines.
Le combat commença à diminuer d'intensité au fur et à mesure que la garnison allemande faiblissait et à 5h00 il était terminé. La destruction des canons, même s'il ne s'agissait que de 100 mm obsolètes à la menace moindre que les calibres de 150 mm attendus, permit néanmoins de sauver de nombreuses vies sur les plages. L'assaut sur la batterie de Merville, par une petite force aéroportée mal équipée, restera l'un des exploits du jour J et l'un des faits de gloire du régiment parachutiste britannique.

Briefing:
Joueur allemand :
Prenez 6 cartes de commandement

Joueur allié :
Prenez 6 cartes de commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions of Victory:
10 médailles.

Les camps sont inversés, du coup, les retraites se font vers la mer pour les Allemands et de l'autre côté pour les Alliés. Les unités débarquant sur Sword Beach battent en retraite vers la mer tant qu'elles n'ont pas dépassé Ouistreham.

Special Rules:
Les règles d'attaque nocturnes sont actives.

Tant que le jour n'est pas levé totalement, les unités alliées situées dans la mer ne peuvent ni être activées, ni être prises pour cible.

Les unités allemandes marquées d'un badge sont des mitrailleurs (voir les caractéristiques dans Winter Wars).

Les unités britanniques marquées de badges représentent 4 unités spécifiques : 4 du génie, 2 mitrailleurs, 2 mortiers et 2 tireurs d'élite. (voir les caractéristiques de chacune).

Le bateau est un destroyer.

Seul le joueur allemand peut utiliser les bunkers comme moyen de défense, les casemates par contre sont utilisables par les 2 camps.

Les mines ont été posées par les Allemands.

Les unités d'artillerie ne peuvent pas se déplacer. Un drapeau non ignoré entraine une perte.

Les collines sont infranchissables depuis la mer et la plage.

Scenario Bibliography:
Wikipédia

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
1
10
2
9
10
7
1
1
2
4
8
12