Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

Bataille de la tête de pont - June 07, 1944 - June 09, 1944

Operation Neptune - 7-9 juin 1944
Western Front By: Sgt Welsh - Last update: 07/02/2013
Axis Player: Allied Player:
x5 x5 x5 x5
    first You play first


Historical Background:
Au jour J+1 les Canadiens cherchèrent à atteindre leurs objectifs finaux du jour J et poussèrent en direction du champ d'aviation de Carpiquet.
Des éléments de la 9ème Brigade comprenant le North Nova Scotia Highlanders et des blindés du Sherbrooke Fusiliers avancèrent vers Buron le long de l'axe de Buron-Authie en direction Carpiquet.
A Authie les Canadiens rencontrèrent la première puissante contre-attaque allemande contre les têtes de pont alliées.
La 12ème Division Panzer SS se composait de Jeunesses Hitlériennes. Jeunes soldats fanatiques inexpérimentés, ils étaient cependant commandés par des sous-officiers qui étaient les vétérans endurcis des campagnes sur le Front Est. Parmi les éléments de tête se trouvait le Standartenfurhrer (colonel) Kurt Meyer et son 25ème Régiment de Panzer-Grenadier SS. Les ordres de Meyer étaient de frapper les plages, ses premiers objectifs étant de reprendre Buron et Authie.
Les Allemands se ruèrent rapidement sur les Canadiens non avertis qui avaient déjà perdu des hommes lors de la prise des villages. Les pertes augmentèrent des deux côtés lorsque le North Nova Scotia Highlanders s'avéra être un adversaire de taille pour les Jeunesses Hitlériennes.
La même chose ne peut être dite du Sherbrooke Fusiliers dont les Shermans surpassés en puissance de feu et les équipages novices n'étaient pas capable de faire face au commandement habile de Meyer. Néanmoins, beaucoup de chars allemands furent laissés en feu sur le champ de bataille. Bien que la 9ème se replia et s'enterra, le 25ème Régiment SS fut largement éliminé en tant que force efficace.
Le jour suivant, des éléments du 26ème Régiment de Panzer-Grenadier SS attaquèrent la 7ème Brigade sur la droite de la 9ème. L'assaut sur les plages au jour J avait laissé la 7ème en sous-effectifs. Le 26ème SS, bien qu'attaquant de manière décousue, contraignit le Winnipeg Rifles à une retraite difficile. Le Regina Rifles découvrit lui aussi un ennemi se dévoilant en force. Si les chars du Sherbrooke Fusiliers n'étaient arrivé à temps, un désastre s'en serait suivi.
Kurt Meyer avait malmené les Canadiens et la férocité de son attaque les rendit inhabituellement prudents lors de rencontres avec des unités SS. Carpiquet, virtuellement en vue des éléments de pointe canadiens ne fut pas atteint avant un autre mois. Ce qui fut l'action majeure suivantes pour les Canadiens.
Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l'Histoire est entre vos mains. À vous de jouer !

Briefing:
Joueur allemand : Prenez 5 cartes de Commandement.

Joueur allié : Prenez 5 cartes de Commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions of Victory:
5 médailles.

Special Rules:
Les unités spéciales allemandes de blindés comptent 4 figurines.
Placez un badge des forces spéciales dans le même hexagone que ces unités pour les distinguer des autres.
Une unité alliée qui capture la ville de Carpiquet, remporte une médaille de Victoire. Placez une médaille de Victoire sur l'hexagone de ville.
Aussi longtemps que l'unité alliée occupe cet hexagone, la médaille reste acquise au joueur allié. Si l'unité quitte l'hexagone ou est éliminée, la médaille est remise en jeu.

Scénario de Brummbar (améliorations RBorg)
*Version française réalisée par 1CC Stan.

Scenario Bibliography:
(*) Par Brummbar (améliorations RBorg)
* Version française réalisée par 1CC Stan.
http://en.wikipedia.org/wiki/SS_Division_Hitlerjugend
http://mars.acnet.wnec.edu/~grempel/courses/hitler/lectures/battle.html
"Bloody Victory - Canadians and the D-Day Campaign 1944" - J.L. Granatstein & Desmond Morton

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
7
3
7
10
1