Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

[1940] Flavion vers.1.3 - May 15, 1940

Rencontre imprévue
Western Front By: Mithir - Last update: 06/15/2008
Axis Player: Allied Player:
x6 x5 x4 x5
    first You play first


Historical Background:
Flavion, Belgique, le 15 mai 1940

A Dinant, le XVe Corps d'Armee du Général Hoth a traversé la Meuse en force et entame sa percée depuis une journée. La 9e Armée française voit son front se décomposer, et il faut absolument réagir vigoureusement.
Le Général Bruneau, commandant la solide 1e Division Cuirassée de Réserve, reçoit l'ordre de contre-attaquer dans le secteur du XIe Corps d'Armée. L'axe d'attaque est Philippeville-Dinant, celui qu'emprunte en sens inverse la 7e Panzer Division.
Dans le choc qui s'annonce, les français souffrent de nombreux désavantages : manque d'infanterie et de moyens modernes de transmission, pas de DCA, d'unités de reconnaissance ou de coordination interarmée. Le ravitaillement en essence est chaotique, tant du fait de la lutwaffe que de la consommation gargantuesque des B1bis.
Prévue pour le 14 au soir, l'attaque est reportée au lendemain et les chars français se placent aux abords du village de Flavion. Les deux demi-brigades de chars de la division (150 engins) font face sans le savoir aux 5e et 7e Panzer-Divisions, au complet, dans les premières heures du 15 mai.

A 8h30, six puis vingt deux chars allemands se déploient en formation assez serrée à l'approche de Flavion. Immédiatement, ils sont pris à partie par les H39 du 26e Bataillon de Chars de Combat, renforcés peu après par les B1bis du 28e BCC.
La bataille de chars s'engage et tourne dans un premier temps à l'avantage des français. La supériorité du blindage et de l'armement des chars lourds est manifeste, et de nombreux Pzpfw 38(t) du 25e Regiment de Panzer flambent sur la route de Philippeville. Les équipages allemands malgré ce premier coup d'arrêt, parviennent à déborder les chars français et les engagent sur les flancs et l'arrière. Les pertes sont lourdes des deux cotés mais l'avance des unités allemandes est à peine retardée. La 1e DCR, mal ravitaillée et peu mobile, se trouve disloquée. Beaucoup de Panzer jonchent certes le terrain (trente à quarante) mais plus encore de chars français : 65 dont environs 40 B1bis. La 7e Division de Panzer achève la destruction de la 1e DCR les jours suivants.

Briefing:
Le joueur français commence, il joue avec 4 cartes.

Le joueur allemand joue avec 6 cartes.

Conditions of Victory:
5 médailles

Special Rules:
Les regles de "blitz" s appliquent.

Les blindés allemands marqués d'une étoile sont des unités de reconnaissance (blindés legers), ils attaquent à -2 dé mais peuvent, apres une attaque, reculer d'une case. Attention, quelque soit la situation, ils attaquent toujours au moins à 1 dé.
Ver. 1.3 : Pour simuler la supériorité tactique allemande on pourra authoriser les blindés allemands à un tir de riposte si et seulement si, après une attaque subie ils n ont pas été atteind ni par une perte, ni par une retraite. Ce résultat n'entrainera pas de "percée blindé".

Les blindés français marqués d'une étoile sont des chars B1bis, toutes attaques contre eux sont faites à -1 dé. Ce bonus est cumulable avec d autres situations sans pour autant descendre en dessous de 1dé contre eux. Ex. un char B1bis sur une colline se ferra attaquer à -2 dé (-1 du char et -1 de la hauteur), en ville à -2 dés et non à 0 dé (-1 du char et -2 de la ville).
Après les modifications, on applique le score le plus petit : en ville par exemple l' attaque contre eux se fera à -2 dés.

Il est possible, si les joueurs sont d accord, de retirer toutes les cartes tactiques concernant l'infanterie et l'artillerie afin de rendre la partie plus rapide.

Note : Si vous n avez pas assez de figurines de blindé allemand, rajouter des blindés alliés ; 2 blindés allemands et un blindé allié pour faire une unité complete.

Scenario Bibliography:
Cyber Stratege n°1, scénario de Ferreira S.

Ce scenario etant en phase de test, toute remarque est la bienvenue.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
26
8
1
1
4
15
1
8