Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

La retraite de la 317ème section supplétive - October 15, 1953

Pacific Theater By: Crabe_tambour - Last update: 05/15/2008
Axis Player: Allied Player:
x4 x1 x6 x1
    first You play first


Historical Background:
Guerre d'Indochine : le territoire est totalement occupé par les forces Viet-Minh qui viennent de lancer une grande offensive à travers le pays.
Vous et votre section êtes totalement isolés et devez désormais traverser toute cette région pour rejoindre votre QG où des troupes françaises résistent encore, mais plus pour longtemps.

Briefing:
4 cartes pour les vietnamiens
6 cartes pour les français qui commencent.

Conditions of Victory:
Une médaille
Français : rallier un des deux hexagones marqués d'une médaille alliée avant la fin du 20° tour (compter les tours). Après le 20° tour, la ville est tombée aux mains des japonais, la retraite est désormais inutile.
Japonais : détruire la 317°section.

Special Rules:
Appliquer les règles de combat nocturne. Attendre le début du 4ème tour pour commencer à jeter les dés pour le lever du jour.

La 317° section est une unité "normale" mais peut retraiter de une à trois cases pour chaque drapeau de retraite. Les retraites se font vers une des trois cases opposées au sens d'où vient l'attaque.

Le joueur qui joue la 317° section choisit (sans le dire à son adversaire) sur lequel des deux hexagones marqués d'une étoile il fait débuter son unité.

Au début de son 4° tour de jeu, le joueur japonais fait entrer deux unités (à quatre figurines) sur chacun de ces deux hexagones, ces deux unités pouvant être activées immédiatement.

Les français avancent en "masqué". Matérialiser ces déplacements sur la feuille de scenario cachée à l'adversaire (par un barbelé posé debout, par exemple) et jouer les cartes face cachée.

Lorsque une unité japonaise est à portée de tir, le joueur français doit faire apparaitre son unité. Il la recache ensuite si il redevient hors de portée.

En cours de partie, la 317° section peut se faire larguer du matériel par avion sur l'hexagone sur lequel elle se trouve. Elle doit pour se faire activer normalement son unité par une carte et se "matérialiser" sur la planche au début de son tour de jeu. Jouer alors quatre dés qui représentent le larguage de l'avion : fantassin, ce sont des médicaments, rajouter une figurine par fantassin, sans dépasser le nombre initial ; grenade ou blindé, ce sont des munitions que vous récupérez, mettez autant de cibles d'artillerie lourde que de faces obtenues avec les dés, cela vous permettra de jouer un dé sup par marqueur dans les prochains combats (non cumulables sur un seul affrontement) ; étoile, ce sont des vivres, mettez autant d'étoiles de bataille que de faces de dés obtenues. Cela vous permettra d'avancer d'une case supplémentaire par étoile (non cumulable) en respectant les règles des terrains. L'unité ne fait rien d'autre dans le même tour.

Les cartes Tir de barrage ou raid aérien ne sont pas jouées telles qu'elles mais permettent d'activer une unité n'importe où sur la planche.
Le joueur français joue les cartes Action héroïque et Médecin et mécanicien sans faire apparaitre son unité. Et la carte Consolidation de position lui sert uniquement à activer son unité où qu'elle soit sur la planche.

L'embouchure de la rivière et la mer sont infranchissables. La rivière est franchissable. Les montagnes et les collines nécessitent deux de mouvement pour les gravir (mais on se déplace ensuite normalement de colline à colline ou de montagne à montagne et on en redescend normalement aussi)




Scenario Bibliography:
La 317° section de Pierre Schoendorffer

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
1
1
2
1
7
2
6
1
6
14
3
4
14
4
4
1
2
2