Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

La bataille de Buron - July 08, 1944

Operation Charnwood - La percée canadienne
Western Front By: simdes - Last update: 09/11/2010
Axis Player: Allied Player:
x8 x12 x10 x10
    first You play first


Historical Background:
L'opération Charnwood commença le 8 juillet 1944, après un tir d'artillerie soutenu et un bombardement aérien intense mené par les Britanniques. La 3e division canadienne avait pour objectif de s'emparer des villages de Cussy et d'Authie, ainsi que de l'abbaye d'Ardennes d'où les Allemands de la 12e Panzer SS Division pouvaient diriger leurs attaques et leurs tirs d'artillerie sur la plaine nord de Caen.
Pour ce faire, les Canadiens devaient tout d'abord sécuriser le village de Buron. Chaque bataillon était renforcé par 15 Sherman du 27e régiment blindé ainsi que par des canons antichars autopropulsés. A 7h30 du matin, l'assaut commença : arrivés près du fossé anti-char de Buron, les Canadiens furent soumis à des tirs nourris de mortiers et de MG-42, causant de nombreuses pertes du côté allié.
Malgré leurs pertes de plus en plus lourdes, les SS refusèrent de quitter Buron : leur QG de campagne situé dans l'abbaye d'Ardennes leur avait assuré qu'une contre-attaque blindée suffirait à repousser l'attaquant. A 14h30, le village était tombé et la plupart des Allemands éliminés ou faits prisonniers. En fin d'après-midi, une douzaine de chars, essentiellement des Panther, tentèrent de reprendre Buron. En vain : 8 d'entre eux furent détruits par les canons antichars avant même d'avoir pu affliger de lourdes pertes : en effet, seuls six M-10 furent mis hors-combat.
Pendant ce temps, les combats faisaient rage autour de St-Contest où les Britanniques eurent grand besoin des Sherman démineurs et des unités du génie. A Gruchy en revanche, la situation était moins difficile que prévue : malgré la présence de Panzer grenadiers et de quelques Panzer IV, le village tomba assez rapidement.
A la fin de la journée, les Canadiens avaient réussi leur jonction avec leurs frères d'armes de Carpiquet, mais l'abbaye d'Ardennes était toujours entre les mains des Allemands. Caen allait encore devoir subir les horreurs de la guerre durant plus de deux semaines...

Briefing:
-Joueur britannique: prenez 10 cartes, vous commencez la partie.
-Joueur allemand: prenez 8 cartes.

Conditions of Victory:
-Pour le joueur allié, 10 médailles dont au minimum deux unités sorties du plateau.
-Pour le joueur allemand: 12 médailles.

Special Rules:
-Les unités à 3 figurines marquées d'une étoile sont des unités de mortier: elles peuvent bouger d'un hexagone ou combattre et tirent de la manière suivante: 2-2-1-1. Elles ignorent les règles de protection de terrain et sont éliminées comme une unité d'infanterie classique.
-Les unités à 3 figurines marquées d'un badge sont des unités de MG-42. Elles peuvent bouger de un hexagone ou combattre et tirent de la manière suivante: 4-2-1, même sur les blindés.
-Les blindés lance-flammes tirent avec un malus de 1 dé maximum en combat rapproché, quelle que soit la nature du terrain attaqué. Toutefois, en ville, ils tirent toujours avec un malus de 2 dés (règle classique).
-Les chars britanniques avec badge du génie sont des chars démineurs: ils ne peuvent tirer et enlever les champs de mines durant le même tour.
-Les canons antichars (avec badge et étoile) se déplacent de un hexagone ou se battent et ont besoin d'une ligne de mire dégagée sur leur cible. Ils tirent à 3-3-2-2 sur n'importe quel type d'unité, tiennent compte des protections dues au terrain et peuvent être détruits par une grenade ou par une figurine de blindé.
-Toutes les autres unités d'infanterie allemande sont d'élite.
-Dés que le joueur allié est parvenu à faire sortir une de ses unités, le joueur allemand peut faire rentrer 2 unités de chars: une de blindés lourds (4 figurines) et une classique (3 figurines), par l'hexagone vierge marqué d'une étoile. Placez-les l'unes à côté de l'autre. Elles ne peuvent ni tirer ni se déplacer lors du premier tour.
-Les médailles sont des médailles-objectif temporaires.
-Le fossé antichar est infranchissable pour tout type unité.

Scenario Bibliography:
-Battle for Caen, "Battle Zone Normandy" de Simon Trew
-Carte IGN au 1/25 000 de la région (incluse dans l'ouvrage pré-cité)
-Encyclopédie libre en ligne www.wikipedia.com
-Google Earth

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
2
1
6
12
1
10
6
6
18
8
3
1
2
7
9