Opération Citadelle - Saillant de Koursk - secteur de Ponyri Station et colline 253 - July 05, 1943 - July 09, 1943

Unternehmen Zitadelle - Le petit Stalingrad
Eastern Front By: Wittman - Last update: 08/30/2009
Axis Player: Allied Player:
x12 x18 x12 x18
first You play first    


Historical Background:
Dans les premiers temps de l'opération « CITADELLE », le 5 juillet 1943, la 9ème armée allemande a frappé les lignes défensives russes de la 13ème armée au nord du saillant de Koursk. L?avance est ralentie par une série de villages fortifiés, de points hauts à environ 60 km au nord de Koursk. Pendant 6 jours, l?un de ses points fortifiés, la gare de Ponyri, devint le point focal des immenses efforts des deux belligérants. La gare de Ponyri Station, située le long de la voie ferrée reliant Koursk à Orel est un point central et un point de passage obligé. En prévision d?une attaque inévitable, les russes l?ont fortifiée et sont déterminés à tenir le village.
Parmi l?ensemble des combats de l?opération « CITADELLE », c?est à Ponyri que furent livrés les combats les plus féroces, les plus acharnés et les plus sanguinaires?. Transformant l?endroit en « petit Stalingrad ». Du 6 au 9 juillet, les combats pour l?école, le dépôt de tracteur, le château d?eau, la gare furent sans merci. Rien que le 7 juillet, le village changea 5 fois de camp.
D?ouest en est, les 292 et 86ème DI ainsi que la 78ème DA se lancèrent à l?assaut, ne s?attendant pas à une résistance acharnée. Les unités allemandes étaient soutenues par une multitude de véhicules blindés : tanks, canons d?assauts,
chasseurs de chars ? La force de frappe principale était les 90 Ferdinand du 656ème Régiment lourd de chasseurs de chars (régiment qui contenait l?intégralité de ces nouveaux monstres armés).
Les unités russes du secteur appartenaient au 29ème corps de fusiliers de la 13ème armée. Les 15ème et 81ème DI étaient en première ligne. Derrière elles, se tenait la 307ème division (la division qui initialement défendait Ponyri). En soutien de la 307ème DI, les russes avaient massé une concentration d?artillerie largement supérieure à celle dévolue normalement à une division d?infanterie. De plus, tout ce que les russes pouvaient rassembler comme troupes était jeté dans les combats. Les allemands se heurtaient à une multitude de points défensifs, de tranchées connectées entre elles, à des batteries antichars, à des compagnies entières de chars enterrés et retranchés? soutenus dans les airs par les Sturmoviks et les yaks?

Briefing:
Chaque camp prend 12 cartes de commandement
Le joueur allemand joue en premier

Conditions of Victory:
18 médailles
Mort subite : contrôle majoritaire de Ponyri. Le camp adverse à un tour pour changer cette situation.Ponyri est composé de quatre zones urbaines. Chaque zone a une médaille d'objectif majoritaire. Ponyri est contrôlé si on prend ces quatre médailles.
Quatre médailles objectifs majoritaires pour Ponyri. On obtient une médaille à chaque fois qu'on contrôle une zone.
Une médaille objectif temporaire par objectif sur la carte et une médaille objectif majoritaire pour les deux bunkers collés.
Les snipers des deux camps infiltrés dans Ponyri ne peuvent pas prendre de médailles.
Au début du jeu le russe a donc 5 médailles.

Special Rules:
Wehrmacht
Trois pions renforts sont alloués au camp allemand ( en cas d'engagement faites un jet de réserve voir carnets de campagne p.3 ) En mode overlord, ces pions sont confiés au commandant en chef.
Chars Tigres et Ferdinand ( élite à 4 figurines )
Un héros allemand ( étoile - voir commandant héroïque )
Une unité du génie
Les unités spéciales allemandes sont des unités mécanisées ( Elite )
L'artillerie allemande est de l'artillerie normale ( Nebelwerfer à portée courte )
Russes
Six pions renforts ( voir supra )
Les champs de mines sont russes
L'artillerie au sud de Ponyri est de l'artillerie lourde, toutes les autres pièces d'artillerie sur la carte sont en fait de l'infanterie appuyée par des antichars de divers calibres ( 45 à 76 mm )
Les chars russes à 4 figurines sont de l'élite, celui avec une étoile est un héros.
Une unité du génie.
Les trois bâtiments sur l'aile droite russe sont transformés en bunker. Ils ne peuvent être utilisés que par le russe.
Toutes les cartes aériennes sont mises de côté, toutefois si vous souhaitez jouer avec les règles aériennes, le joueur allemand et le joueur russe peuvent faire rentrer chacun un avion.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
4
19
30
8
5
3
5
1
9
9
1
7