Memoir '44 D-Day Landings Memoir '44 D-Day Landings

[Russie] Prokhorovka (Centre). - July 12, 1943

Unternehmen Zitadelle - La contre-attaque de la 5ème Armée de la Garde.
By: Bucéphale - Last update: 04/14/2011
Axis Player: Allied Player:
x4 x12 x6 x12
first You play first    


Historical Background:
Après plusieurs jours d'intenses combats commencés le 4 Juillet, le 11 les Allemands ne sont plus qu'a 3 Kilomètres de la ville tant convoitée de Prokhorovka, qui leur ouvrirai le chemin de Koursk. Cependant, les Soviétiques ont préparé une contre-attaque massive avec la 5ème Armée de la garde pour le 12 commandée par Rotmistrov. Elle doit repousser les Divisions SS "LAH" et "Das Reich" puis encercler par le Sud la division "Totenkopf" dans sa tête de pont sur le Psel. L'assaut se fera sur un front de quinze Kilomètres, entre le Psel et Storozhevoe, de part et d'autre de la route de Prokhorovka. Pourtant le matin du 12, Rotmistrov doit avancer son attaque par peur que ses positions de départs soient repérées. Tous les plans sont modifiés trop vite, ce qui fera passer la contre-attaque au statut d'engagement hâtif. A 8H les Panzers repèrent des concentrations massives de blindés soviétiques fonçant droit sur eux. Cette contre-attaque sera un véritable massacre de chars soviétiques, pour trois raisons majeurs. Les T-34 sont lancer à pleine vitesse et donc leurs tirs n'ont aucun résultat, leur charge est lancée sur un terrain plat où la vue excède les 1800 mètres ce qui signifie pratiquement à 100% un coup au but pour les Allemands et enfin les Panzers disposaient de systèmes de radios ce qui leur permettaient de se concentrer sur les points névralgiques du front. Les combats les plus intenses se dérouleront autour du village de storozhevoe et des côtes 241.6 et 252.2 ainsi qu'au centre sur la route de Prokhorovka. Au centre le 29ème Corps soviétique perd la moitié de ses chars, environs 110, pour repousser la "LAH" de 1 500 mètres. Sur la gauche, un assaut soviétique du 181ème régiment blindé, appartenant au 18ème corps, est repoussé, par M.Wittmann et deux autres "Tigres", avec 50 chars perdus. Toute la journée attaques et contre-attaques se succèderont. La "LAH" ne cèdera pas et les unités soviétiques, saignées, se replierons vers l'Est.
Au final, le nombre de chars allemands définitivement perdus est de 12(!) et 60 à 70 jugés réparables et envoyés vers les ateliers de réparations, quant aux hommes les division SS déploreront 846 hommes hors de combat dont 185 tués et disparus. Pour les Soviétiques le bilan est lourd, environ 270 chars sont perdus et environs 5 000 hommes hors de combat.
L'histoire est entre vos mains, les troupes sont en positions. A vous de jouer!

Briefing:
Joueur soviétique : 6 cartes de commandement. Vous jouez en premier.

Joueur de l'Axe : 4 cartes de commandements. A la fin de votre premier tour de jeu piochez deux cartes. Jusqu'à avoir six cartes de commandement.

Conditions of Victory:
12 médailles de victoire, dont au moins une pièce médaille pour les Soviétiques. Les médailles russes sont des médailles objectifs-temporaires.

Special Rules:
- L'unité blindé allemande à une figurine est un "Tigres" (Troupes 16).
- Appliquer les règles "Matériel>42"
- Les unités d'infanterie allemandes sont toutes d'élites (Troupes 2).
- La carte" attaque aérienne" est jouée par les deux camps avec UN dé si les règles aériennes ne sont pas utilisées.
- les règles aériennes sont en option : le Messerscmitt et le Yak-7 peuvent faire : mitraillage et interdiction au sol. Donnez une carte "sortie aérienne" à chaque camp si utilisées.

Scenario Bibliography:
- Wikipédia.
- "Koursk, les quarante jours qui ont ruiné la Whermacht." Jean Lopez.

Warning:
Please note that this scenario was not approved by Richard Borg or Days of Wonder, so you have to check yourself about playability, potential gaming issues, etc.

Set-up Order
1
11
1
1
1
11
4
13
1
3
7
4
6
1
3