[France 1940] Course à la Manche (1/2) - 16 Mai 1940 - 18 Mai 1940

Unternehmen Fall Gelb - Entre l'Oise et l'Aisne
Front ouest Par : Guy2Luz - Mise à jour : 17/05/2014
Joueur de l'Axe : Joueur des Alliés :
x5 x10 x4 x10
first Joue en premier    


Il y a des problèmes avec ce scénario : it ne peut pas être mis en place avec la boîte de base de Mémoire 44 et les extensions sélectionnées. Il y a trop de terrains d'un ou plusieurs types. Contactez l'auteur.

Contexte historique :
Le 15 mai, bien que la situation militaire soit des plus critiques, l'optimisme continue de régner dans les quartiers généraux français. Le communiqué quotidien du général Gamelin dit, entre autres choses : "La journée du 15 mai semble marquer une halte entre Namur et la région à l'ouest de Montmédy, notre front, qui avait été bousculé, est en cours de redressement." Cependant, en fin de soirée, le grand quartier général apprends que les blindés allemands ont atteint Moncornet, à une vingtaine de kilomètres de Laon".
En effet, à Sedan le XIXe corps d?armée allemand (1e et 2e Pz) du général Guderian a exécuté un changement de direction vers l?ouest; si la 1ère Pz subit un choc à La Horgne-Chagny et Bouvellemont, la 2e Pz a progressé au-delà de la ligne Launois-Neuvizy. Tandis qu'entre Dinant et la frontière franco-belge, le 41e corps blindé (6e et 8e Pz) du général Reinhardt franchi la Meuse; la 6e Pz, après avoir forcé les positions françaises à Monthermé, lance ses reconnaissances qui atteignent Liart à 17 heures, Rozoy et Montcornet à 20 heures. L?isolement de la IXe armée en son centre et le débordement de la IIe sur sa gauche détermine la rupture entre les deux armées.
Le général Touchon reçoit, le 14 au soir, la mission de rétablir cette liaison par un détachement d?armée comprenant le 23e CA, la 14e DL, la 2e DCR, le groupement des bataillons d?instruction et les troupes de la IXe armée engagées dans sa zone.
Hors la 2° DCR est en mouvement, dans la zone de percée des blindés allemands, pour rejoindre la IX Armée; les éléments chenillés par voie ferrée et les autres par la route. La colonne sur route, qui se trouve le 14 mai au matin dans la région de Landifay (nord-ouest de Marle), reçoit l?ordre, au début de l?après-midi, de se rendre dans la région des bois de Signy-l?Abbaye. De même, les premières rames arrivant en gare de Busîgny sont dirigées vers Wassigny, La Capelle, Hirson, pour y être débarquées. Les éléments sur roues et les éléments sur V.F. vont se trouver séparés de 70 km... Les différentes unités seront engagées au fur et a mesure de leur débarquement, sans support logistique, dans des actions locales, souvent confuses et dispersées. Le Général Bruché tentera de regrouper ses unités en vains.
Malgré cela, le 16 mai, une contre-attaque est lancée par le seul 15°BCC sur l'axe Marle-Montcornet-Rozoy et repousse l'ennemi. L'après midi devant ravitailler les B1bis reviennent sur Origny, après un raid de 150 km, et rejoignent le 8°BCC juste débarqué .
Le 17 mai, au nord de Laon, la 4°DCR du Général De Gaule et la 13eBCL (3°DCL) se préparent à lancer le 17 mai une contre attaque sur Moncornet avec l'objectif de gagner du temps pour permettre le déploiement de la 6e armée qui doit protéger PARIS. Dans le même temps, les chars de la 2°DCR sont répartis par petit paquet pour défendre les ponts de l'Oise face aux 4 Pz div bien décidées à ne pas s'arrêter avant d'avoir atteins la Manche.

Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l'Histoire est entre vos mains. A vous de jouer!

Briefing :
Joueur de l'Axe [Allemagne]
Prenez 5 cartes de commandement et jouez le premier

Joueur des Alliés [France]
Appliquer la règle "Surprise" du scénario de base PEGASUS BRIDGE : Le joueur des alliés commence avec 2 cartes puis tire 2 cartes après le premier tour, et 2 nouvelles cartes après le second. Le joueur aura 4 cartes en main pour le reste de la partie.

* Unités de la 2°DCR

Les extensions BattleMap peuvent être remplacées par l'extension l'Équipement Pack!

Conditions de victoire :
10 médailles

La Capelle, Guise, Origny Sainte Benoite et La Fére rapportent chacun une Médaille-objectif temporaire au joueur de l'Axe.
Hirson, Vervins, Moncornet, Rethel et Signy l'Abbaye rapportent chacun une Médaille-objectif temporaire au joueur des Alliés.

Règles spéciales :
Différencier avec un badge "FFI" les unités d'infanterie de Chasseurs Portées (Nation 1- Résistance).
Appliquer les règles de commandement de l'Armée française au joueur des Alliés (Nation 7 - Armée française)
Appliquer les règles "Unités spécialisées" (Troupes 2 - Troupes spécialisés)
Différencier avec un badge "Sp" l'unité d'infanterie de montage de la 1ére Gebirge (Troupes 4 - Troupes du Génie)
Différencier avec un badge "Troupes à skis" l'unité d'infanterie de reconnaissance (Troupes 9 - Troupes à skis).
Appliquer les règles "Half-Track" et "Renforcement d'effectif" (Troupes 18 - Action 24)
Différencier avec un badge l'unité allemande de canons antichars lourds (Troupe 23 - Canon lourd antichar).
Appliquer les règles de Matériel (Matériel 1 - Règles de Matériel) aux unités équipées d'une arme antichar (Matériel 2 - Arme antichar)
Appliquez les règles "Dépôt de ravitaillement" (Action 14, Terrain 43) - aux unités blindés de l'axe situé sur tout hexagone à l'ouest de Moncornet (côté bord allié); tant que cet hexagone est occupé par une unité allié.
Appliquer la règle "Soutien blindé" (Actions 22 - Soutien blindé), si une unité allié occupe Moncornet, une seule unité blindé (10°Pz) peut être activé et entrer depuis le secteur gauche du bord de plateau de l'axe.
Appliquer les règles de Blitz (Actions 15 - Règles de Blitz) sauf aux unités de blindés de cavalerie alliées.

La carte Attaque Aérienne est jouée comme la carte tactique Tir d'artillerie.

Différencier avec un badge "Pegasus" les unités de blindés de cavalerie : elles peuvent se déplacer de 3 hex. Toutes les autres unités blindés se déplacent de 2 hex. au maximum.
Différencier avec une étoile de bataille les unités blindés de B1bis à 4 figurines et appliquer la règle spéciale "Panique" - Toute unité de l'axe qui subit au moins une perte en combat rapproché avec une unité de B1bis, fait une retraite d'un hex. Les B1bis ont provoqué plus d'une débandade ou esquive des unités dont les tirs ricochaient sur le blindage de 60 mm!.

Option : Appliquer la règle "Visibilité réduite" (Action 27)

Bibliographie et références :
Comme des Lions mai-juin 1940 - Dominique Lormier -Calmann Levy & La bataille de France jour après jour - Dominique Lormier - Le cherche midi
GBM n°106 - Oct-Nov-Dec 2013 - "Après la percée La course à la Somme" - Eric Denis - Histoire et Collection
http://www.39-45strategie.com/articles-historiques/pages-dhistoire/campagne-de-france/la-2eme-dcr/
http://www.atf40.fr
https://maps.google.fr

Avertissement :
Veuillez noter que ce scénario n'a pas été revu et approuvé par Richard Borg ou par Days of Wonder, donc il revient à vous d'en vérifier la jouabilité et l'équilibre.

Ordre de pose
12
5
1
1
2
5
9
16
4
3
2
5
5
2