Noël à Ortona (Italie) - 27 Décembre 1943

variante avec extension de terrain
Théatre méditerranéen Par : coyote58 - Mise à jour : 10/09/2007
Joueur de l'Axe : Joueur des Alliés :
x4 x6 x4 x6


Contexte historique :
Le 20 décembre 1943, les troupes canadiennes approchent de la petite ville d'Ortona. Situé sur les côtes de l'Adriatique, il s'y est déroulé des combats d'importance, dépassant en fait l'envergure stratégiques des lieux: avoir accès à un petit port pour le ravitailement.

Première véritable bataille urbaine pour les troupes canadiennes, ces dernières s'en tirèrent finalement grâce à la technique des "trous de souris" qu'ils ont, par la force des choses, développée. Le tout consistait à prendre possession d'une maison, monter au dernier étage, faire un trou dans le mur mitoyen (à l'explosif s'il le fallait) et fondre sur l'ennemi en déboulant l'escalier ! Certains médias de l'époque baptisèrent la bataille de "Little Stalingrad".

Les combats durèrent une semaine, obligeant les soldats à fêter Noël retrancher dans les ruines. Mais quelqu'un dans le commandement réussi à organiser une petite fête dans l'église Santa Maria de Constantinopoli. Les canadiens, peloton par peloton, se relayait sous le feu ennemi pour aller prendre un véritable repas de Noël, avec musique à l'orgue, tout en faisant panser leur blessure, avant de retourner sur la ligne de front, le moral amélioré.

Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l'Histoire est entre vos mains. À vous de jouer !

Briefing :
Retirer la carte "Attaque aérienne" du jeu.

Joueur allemand 5 cartes

Joueur allié 5 cartes. Vous jouez en premier.

Conditions de victoire :
6 médailles

Le joueur qui occuppe l'hexagone de port remporte une médaille, qu'il conserve tant et aussi longtemps qu'il l'occupe. Si l'unité est éliminée ou forcée à la retraite, la médaille est remise en jeu.

Règles spéciales :
Gardez les règles d'extension à proximité pour les nouveaux hexagones...

Les infanteries d'éliltes allemandes peuvent se déplacer de 1-2 hexagones ET combattre.

Règle spéciale de scénario:
le repas de Noël:

Si le joueur allié occupe l'église avec de l'infanterie, il peut à son tour effectuer l'action "Médecins-mécaniciens" sur une unité d'INFANTERIE située à 1-2 hex de l'église. Il ne peut jouer de carte s'il effectue cette action. Il NE peut PAS le faire sur l'unité qui occupe l'église


les vignobles:

tous les hexagones de bocages sont en fait des vignobles. Considérer les comme les hexagones de fôret, mais avec un malus de -1 pour l'infanterie ET les blindés

Bibliographie et références :
Sites internet de: Parcs Canada, Anciens Combattants Canada et du Centre Juno Beach
"2194 jours de guerre" chronologie illustrée de la deuxième guerrre mondiale (Sélections du Reader's Digest)
Musée Canadien de la guerre, Ottawa


Avertissement :
Veuillez noter que ce scénario n'a pas été revu et approuvé par Richard Borg ou par Days of Wonder, donc il revient à vous d'en vérifier la jouabilité et l'équilibre.

Ordre de pose
1
1
1
1
1
1
7
3
8
8
6
3
5
6
1
1