Memoire 44 - Jour J Memoire 44 - Jour J

Batterie d'Azeville - 09 Juin 1944

Campagne de Cherbourg
Front ouest Par : Antoine - Mise à jour : 20/08/2009
Joueur de l'Axe : Joueur des Alliés :
x5 x6 x6 x6
    first Joue en premier


Contexte historique :
Les 7 et 8 juin 1944, les troupes alliées avaient déjà tenté de prendre les batteries d'artillerie lourde d'Azeville et de Crisbecq, mais leurs assauts s'étaient soldés par des échecs. Ils décidèrent pourtant de relancer un assaut le lendemain, en se concentrant sur Azeville.

Le 9 juin dans la matinée, le 44e Régiment d'Artillerie de Campagne ouvrit un feu d'enfer sur la batterie. À 11h, le 3e Bataillon passa à l'assaut, soutenu par des chars, mais nombre d'entre eux sautèrent sur des mines. Malgré tout, l'assaut se poursuivit. Le bataillon se rendit bientôt compte que ni les obus des chars, ni les charges explosives n'auraient raison du solide bunker qui abritait les canons. Il fallut recourir aux lance-flammes du bataillon pour atteindre la soute à munitions de la batterie. L'explosion de celle-ci conduisit les Allemands à se rendre.

Par la suite, les Alliés poursuivirent leur avance vers le nord, mais la résistance allemande fut telle qu'il leur fallut encore trois jours pour atteindre la batterie de Crisbecq. Lorsqu'ils l'atteignirent, les Allemands s'étaient déjà repliés !

Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l'Histoire est entre vos mains. À vous de jouer !

Briefing :
Joueur de l'Axe [Allemagne] :
Prenez 5 cartes de Commandement.

Joueur des Alliés [États-Unis] :
Prenez 6 cartes de Commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions de victoire :
6 médailles.

Les bunkers des batteries d'Azeville et de Crisbecq rapportent chacun une Médaille-objectif temporaire au joueur des Alliés.

La batterie de Crisbecq n'est pas représentée car elle est pointée sur la mer et ne pouvait pas être orientée de manière à faire face à l'attaque.





















Règles spéciales :
Différenciez avec un badge les unités du Génie de combat américain (Troupes 4 - Troupes du Génie) et l'unité d'élite allemande (Troupes 2 - Unités spécialisées).

Appliquez les règles de Matériel (Matériel 1 - Règles de Matériel) à l'unité équipée d'un mortier (Matériel 3 - Mortier).

L'artillerie allemande est de l'artillerie lourde (Troupes 3 - Artillerie lourde). La batterie d'Azeville, pointée vers la côte est, a un angle de tir restreint : elle ne peut pas tirer dans la section gauche du plateau (une unité située sur la ligne rouge ne peut pas non plus être prise pour cible). Une unité ennemie adjacente à la batterie mais hors de l'angle de tir l'empêche donc complètement de tirer !

Les bunkers (Terrains 2 - Bunkers) abritant les batteries étaient lourdement bétonnés et extrêmement résistants. Il faut obligatoirement les attaquer en combat rapproché pour provoquer des pertes. Toute autre attaque n'a aucun effet. Ceci ne vaut que pour les bunkers, pas pour les casemates.

Soutien naval : le cuirassé USS Nevada tient les positions allemandes sous son feu. Toute carte Reconnaissance peut être jouée comme un Tir de Barrage dans la section correspondante par les Alliés.

Le joueur de l'Axe pose les champs de mines (Terrains 29 - Champs de mines).

Bibliographie et références :
Batailles n°23 - De Sainte-Mère-Église à Montebourg

Avertissement :
Veuillez noter que ce scénario n'a pas été revu et approuvé par Richard Borg ou par Days of Wonder, donc il revient à vous d'en vérifier la jouabilité et l'équilibre.

Ordre de pose
1
7
3
3
9
8
2
2
3
2
6