Investigating the Mystery of the Abbey

HomeHome


Other famous Investigators & common Monk notations' systems.

Article
Une petite visite dans le nouveau monde
Après être allé jeter un coup d'oeil chez nos amis les colons anglais (c'est plus facile pour moi, habitant un peu plus au nord, en Nouvelle France), je me dois de résumer et corriger certaines hérésies discutées dans leur parloir.

Une position de force: répondre à une question

Vous êtes toujours dans un meilleure position si l'on vient vous poser une question puisque vous avez le choix de répondre et vous donne la possibilité d'en poser une autre qui ne peut être éclipsée.

Ne vous vous gênez donc pas pour vous retrouver "par hasard" dans le zones d'affluence pour forcer les autres joueurs à vous poser des questions.

Le parloir, le scriptorium, et le cloitre sont de bons choix. Viennent ensuite la cour et la crypte.

Même si ce n'est pas clairement indiqué dans les règles, je crois que se faire prendre à fouiner dans la cellule d'un autre frère (tsk tsk tsk) ne correspond pas à un situation où on nous pose une question. Vous êtes alors trop occupés a vous faire tirer l'oreille pour aller en pénitence.

Une relique de Saint Galbert

Posséder une relique de saint Galbert est toujours un atout. S'en servir vous donne évidemment la possibilité de visiter une salle de plus avant une messe, courir plus vite à la salle du chapitre ou à la bibliothèque, se "tromper" de cellule sans avoir besoin de fournir des explications qui seront de toutes façons ignorées, poser une question de plus à un autre frère, etc.

Mais le simple fait de le posséder est dissuasif envers des frères moins honnêtes que vous et qui n'auraient aucun scrupule à fouiller dans vos notes.

Votre relique aura d'autant plus de valeur si vous ne vous en servez pas avant la prochaine messe.

Une visite à la crypte n'est pas si coûteux. Si vous le faites juste après la messe, seules les cellules voisines de la salle du chapitre vous seront difficiles d'accès. Mais, à moins de prendre sur le fait le père Benoît en personne dans votre cellule, vous n'y avez rien à faire, n'est-ce pas?

L'empunt d'indices aux autres

Le confessional, et les cellules, vous trouverez réponses à vos questions. Même si ce n'est pas "cachère" comme dit le peuple hébreux, il faut parfois punir un autre frère qui utilise les procédés moins honnêtes que vous dans ses recherches.

Il y a un prix a payer cependant. Soit vos efforts à duper le frère dont vous voulez reprendre vos notes cachées dans sa cellule, soit le fait qu'un autre pourra passer après vous dans le confessional.

Si vous visitez une cellule pour réparer un tort contre vous (ou un autre Twisted Evil ), soyez certain que le frère à punir ne peut vous prendre. Aller en pénitence alors que vous cherchez à rendre justice vous sera difficile.

Contrairement à ce que disent nos frères de la Nouvelle Angleterre, il n'y a pas vraiment de meilleur confessional: tout dépend de votre itinéraire prévu avant la prochaine messe. Après tout vous rendre au 3e ou 4e tour au parloir ou au scriptorium n'a pas d'importance. L'important est de pouvoir s'y rendre.

Avoir beaucoup d'indices en main (même empruntés aux autres) vous permet d'avancer dans vos enquetes et de proteger certains secrets que vous voulez partager que plus tard.

Le savoir est la voie du salut

Vous connaissez dèjà bien le scriptiotium et la bibliothèque. Le résulat de vos recherches y dépend plutôt du destin que de vos capacités d'analyse.

Au scriptorium, vous trouverez des livres intéressants qui vous donneront souvent un coup de pouce, mais la bibliothèque vaut décidément la peine de visiter dès que possible. Vos chances de faire avancer votre enquête sont grandes.

Après tout, frère Engueran vous a bien montré comment ajouter du piment à votre enquête, à défaut d'amener de nouveaux indices.

Demandez et l'on vous donnera

C'est ici que se retourveront les frères soucieux d'une enquête en bonne et due forme. Posez les bonnes questions aux bonnes personnes et votre enquête avancera à un rhytme régulier. Personne ne peut échapper aux interrogations issues du parloir.

Révélations et découvertes

La naïvité et l'empressement du novice Séverin peut parfois se montrer utile. Lorsque le destin lui sourit, il peut rapidement devenir une célébrité.

Contrairement aux affirmations des sujets de l'Angleterre aux Indes, la possibilité d'éclipser l'enquêteur en avance n'est pas de 1/8 (12.5%), en voulant parler de faire trois révélations sur la caracteristiques physiques des frères. Elles sont meilleures que cela, si vous choisissez vos révélations en fonction de vos découvertes.

N'oubliez pas que vous le pouvez faire la même révélation qu'un autre. Il vaut mieux que ce soit vous qui les fassiez qu'un autre, sans compter la confusion possible de votre déclaration auprès des autres frères si elle s'avère fausse.

En milieu et en fin de partie, quelques risques calculés peuvent vous donner l'avance sur celui trouvera le coupable.

En fin de partie, si vous sentez qu'un autre frère a presque trouvé le coupable, tester votre destin en accusant peut vous faire gagner. Après tout, vous avez peu à perdre. Si vous vous trompez, vous vous retourverez dans la même situation que les autres qui n'auront pas eu votre courage: vous ne serez pas l'enquêteur qui aura fait la bonne dénonciation.

Il est triste pour les enquêteurs sérieux mais vrai que ceux qui font l'histoire ne sont pas toujours ceux qui prouvent les bons résultats, ce sont ceux qui les annoncent.
02/21/2004 by Norvael
 
List of Comments
No comments for this article
Return to the list of articles
Add your own comment:

 
You are not logged in, please do so

If you would like to register go to the registration form
If you would like to login please go to the login form