Aventuriers du Rail France Aventuriers du Rail France

Libération de Paris - 24 Août 1944

Front ouest Par : RBorg - Mise à jour : 01/12/2010
Joueur de l'Axe : Joueur des Alliés :
x4 x5 x5 x5
    first Joue en premier


Contexte historique :
Conscient de la haute importance symbolique et politique de Paris, le commandement allié avait initialement prévu d'encercler la ville et d'attendre sa capitulation, plutôt que de courir le risque d?une prise d?assaut rue par rue avec tous les risques que cela entraînerait pour sa population.

On rapporte que le commandant de la garnison de Paris, le général von Choltitz, était tellement ému par la beauté de la cité, qu'il pouvait contempler depuis sa chambre d'hôtel du Faubourg Saint-Honoré, qu'il choisit de ne pas exécuter l'ordre d'Hitler de détruire la capitale. Il organisa également une trêve avec la Résistance.

Ce fut peut-être ce dernier événement qui fit penser aux commandants alliés qu'ils pourraient prendre la ville plutôt que de la contourner. Leclerc et de Gaulle insistaient pour que la capitale fût libérée afin de restaurer la fierté nationale. Aussi, la mission fut-elle donnée au Vème corps sous les ordres de Leclerc de diriger l'attaque. Mais l'approche de Paris se révéla plus délicate que prévue. Von Choltitz avait tiré profit de la trêve pour organiser la défense à l'extérieur de la cité, et n'était pas disposé à rendre la capitale aux Alliés sans combattre.

Les Français du général Leclerc attaquent vers Paris à l'aube du 24 août, en deux colonnes. La colonne de gauche, commandée par le colonel de Langlade, rencontre immédiatement les défenses allemandes, et se trouve retenue pendant des heures dans un combat qui s'achevera par la destruction de nombreux tanks allemands. La colonne de droite, sous le commandement du colonel Billotte, fait face à une opposition encore plus sérieuse. Stoppée en dehors de la capitale par une série de points fortifiés situés dans plusieurs petits villages, elle ne peut progresser.

Cependant, quand l'obscurité vint, les défenses s'évanouirent, von Choltitz ayant ordonné à ses troupes de battre en retraite derrière la Seine. Le jour suivant, von Choltitz se rend au général Leclerc à la gare Montparnasse.

Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l?Histoire est entre vos mains. À vous de jouer !

Briefing :
Joueur allemand :
- Prenez 4 cartes de Commandement
Joueur allié :
- Prenez 5 cartes de Commandement
- Vous jouez en premier

Conditions de victoire :
5 médailles
Une unité alliée qui atteint l'une des villes de la banlieue de Paris remporte une médaille de Victoire supplémentaire. Placez une pièce médaille sur chaque hexagone de ville. La médaille est conservée même si l'unité alliée quitte la ville ou est détruite.

Ordre de pose
6
15
5
6
3