Le désastre de Dieppe - 19 Août 1942

Operation Jubilee - Opération Jubilee
Front ouest Par : RBorg - Mise à jour : 25/08/2010
Joueur de l'Axe : Joueur des Alliés :
x8 x10 x7 x10
    first Joue en premier
CLASSIFIED Les scénarios marqués "Classified" sont habituellement des scénarios publiés sur papier mais pas sur le Web. C'est pourquoi leur contenu n'est pas visible ici. Cependant, vous pouvez quand même les noter et écrire des rapports de bataille.

Contexte historique :
L'objectif de l'opération Jubilee était de montrer que les Alliés étaient capables de capturer puis de tenir un port en eaux profondes. Les troupes alliées, principalement des Canadiens, ne pouvaient pas imaginer que l'opération tournerait court en seulement quelques heures...

Un dense réseau de barbelés barrait la plage de débarquement, bordée de hautes falaises. Malgré tout, les premières barges accostèrent sans trop de pertes : le Régiment Écossais d'Essex débarqua sur Red Beach et le Régiment d'Infanterie Légère d'Hamilton sur White Beach, où les soldats purent s'abriter derrière une digue. Hélas, les blindés du 14e Bataillon de Chars Canadiens arrivèrent en retard, alors qu'ils auraient dû débarquer avant l'infanterie. De plus, une fois à terre, ils ne purent que difficilement se déplacer, leurs chenilles patinant sur les galets de la plage. Le Régiment Royal Canadien, qui devait débarquer sur Blue Beach, arriva également avec du retard : cloués au sol dès leur arrivée par un feu d'enfer, ses hommes ne purent s'emparer des falaises qui dominaient les plages de débarquement. Les forces allemandes balayaient maintenant toute la plage de leur feu, faisant subir de lourdes pertes aux Canadiens. Le casino et les abris fortifiés alentour changèrent plusieurs fois de main, mais sans résultat. Lorsque l'ordre de la retraite fut donné, 60% des hommes qui avaient débarqué avaient été tués, blessés ou capturés par l'ennemi. La leçon fut douloureuse pour les Alliés, mais les enseignements qu'ils en tirèrent leur permirent de préparer le débarquement de Normandie, qui allait avoir lieu deux ans plus tard.

Le théâtre des opérations est fixé, les troupes sont en position, et l'Histoire est entre vos mains. À vous de jouer !

Briefing :
Joueur de l'Axe
[Allemagne]
Prenez 8 cartes de Commandement.

Joueur des Alliés
[Canada]
Prenez 7 cartes de Commandement.
Vous jouez en premier.

Conditions de victoire :
10 médailles.

Les 2 ponts et le Château rapportent chacun une médaille-objectif temporaire au joueur des Alliés.

Le Casino rapporte une médaille-objectif temporaire au joueur qui le contrôle.

Règles spéciales :
Appliquez les règles de commandement du BCF au joueur des Alliés (Nations 5 - Forces britanniques du Commonwealth).

Différenciez avec un badge les deux unités de commandos britanniques (Troupes 2 - Unités spécialisées).

Les véhicules légers britanniques sont des voitures tout-terrain (Troupes 19 - Voitures tout-terrain).

Les unités blindées ne peuvent se déplacer que d'un hex sur la plage à cause des galets.

Les sacs de sable disposés sur la plage représentent une digue (Terrains 12 - Digue).

Toutes les collines sont des falaises (Terrains 11 - Falaises & Escarpements). De plus, les deux falaises situées au bord de l'océan et celle qui se trouve directement dessus sont infranchissables depuis les hex de mer & rivage.

N'utilisez pas les règles aériennes. Les cartes "Sortie aérienne" sont mises de côté et ne sont pas utilisées dans ce scénario.

Note : Si vous n'avez pas assez de barbelés, utilisez des obstacles antichar à la place, et jouez-les comme s'il s'agissait de barbelés.

Bibliographie et références :
"Dieppe 1942", Osprey Campaign 127, Ken Ford